API : Définition, Fonctionnement et Utilisations

Les API sont du numérique ; mais de quoi s'agit-il ?

7/1/2024

5 mn

de lecture

Thomas Groc

API : Définition, Fonctionnement et Utilisations

Les API sont au fondement de l’architecture de nombreux services web aujourd’hui, et vous en avez sûrement déjà entendu parler. Peut-être sans trop savoir de quoi il s’agit vraiment.

Découvrez ce qu’est la définition d’une API, comment cela fonctionne et les différentes utilisations possibles, en particulier pour l’automatisation et le NoCode. 

Qu’est-ce qu’une API ?

Une API, ou Interface de Programmation d'Application, est une interface logicielle qui permet d’interconnecter des outils numériques

Les API sont au cœur de nombreux services digitaux proposés aujourd’hui. Prenons un exemple quotidien : lorsque vous utilisez Uber, l'application convoque discrètement l'API de Google Maps. Ce dialogue en coulisses permet à Uber d'afficher des cartes détaillées, vous guidant vers votre destination avec précision. 

Les API sont aussi des héros méconnus du e-commerce. Lorsque vous achetez en ligne, c'est grâce aux API que les plateformes de paiement dialoguent avec les sites marchands. Ces échanges sécurisés et instantanés entre systèmes assurent que votre transaction soit non seulement réussie mais aussi protégée. 

En interconnectant divers outils, les API transforment des actions complexes en expériences utilisateur fluides et intuitives.

Comment fonctionne une API ?

Le fonctionnement d’une API repose sur un ensemble de règles et de protocoles partagés. Cela permet de fluidifier et d’harmoniser la transmission et le partage d’informations. 

Prenons un exemple concret : la réservation d'un billet d'avion. Vous saisissez vos préférences de voyage sur un site comparateur. 

Derrière cette interface conviviale, l'API entre en scène pour servir d’intermédiaire. Elle parcourt les bases de données des compagnies aériennes, extrait les options correspondant à vos critères, et vous les présente en quelques secondes. Cette interaction, complexe en coulisses, vous semble aussi simple et naturelle que de brancher un appareil sur une prise de courant.

Cette analogie de la prise électrique illustre d’ailleurs parfaitement la fonction d'une API. Tout comme une prise fournit l'accès standardisé à l'électricité, une API offre un point d'accès uniforme à des ressources spécifiques. Vous n'avez pas besoin de comprendre les intrications du réseau électrique pour charger votre téléphone ; de même, avec les API, les détails techniques restent en coulisses, vous laissant profiter d'une expérience fluide et intuitive !

Comment automatiser grâce à une API ?

Vous l’aurez compris : une API permet donc massivement d’automatiser des services. Des services comme Zapier et Make prennent le relais, permettant à des applications de communiquer et d'agir en réponse à des événements spécifiques. 

Imaginez recevoir automatiquement une notification Slack chaque fois qu'un formulaire en ligne est rempli ou synchroniser automatiquement de nouvelles commandes avec votre système de gestion. 

Ces scénarios ne sont que des aperçus de la manière dont les API, en orchestrant une série d'actions automatisées, transforment les tâches répétitives et chronophages en processus fluides et efficaces. 

A cet égard, les API présentent un intérêt particulier dans l’univers du NoCode. Prenons Airtable, un outil de base de données dynamique prisé dans le No Code. Grâce à son API, Airtable s'intègre sans effort à d'autres services. Que vous soyez en train de développer un site e-commerce ou de gérer un inventaire complexe, Airtable, via son API, dialogue avec d'autres applications pour une gestion fluide et centralisée de la data. 

Softr est d’ailleurs un exemple prégnant, puisqu’il s’interconnecte via API aux feuilles de calcul ou BDD Airtable, Google Sheets ou SmartSuite pour permettre de concevoir des portails clients, outil internes, etc. 

Quels sont les types d’API ?

On distingue 4 types d’API : 

  • Les API ouvertes offrent leurs ressources à quiconque possède la clé nécessaire. À
  • Les API partenaires sont comparables à des clubs privés, où seuls les membres avec les bonnes accréditations peuvent accéder à des services spécifiques. 
  • Les API privées sont exclusivement internes à l’entreprise et permettent d’en lier différents services et départements. 
  • Les API composites, enfin, sont multitâches, et s’interconnectent à plusieurs services à la fois avec une clé unique.

La gestion des clés API n'est pas à prendre à la légère. Un accès non autorisé peut conduire à des catastrophes, d'où l'importance cruciale d'une gestion et d'une surveillance rigoureuses. Chaque type d'API vient avec ses propres enjeux de sécurité, nécessitant une stratégie adaptée pour protéger vos données.

Pour utiliser une API, il est donc fortement recommandé de se documenter au préalable sur son fonctionnement, ses protocoles, sa sécurité, etc. Prenez aussi en compte la tarification : il peut s’agir d’un abonnement ou d’une facturation à l’utilisation (ainsi des “tokens” avec l’API de ChatGPT). 

Sébastien Trillot
Alumni Bootcamp
NoCode Ops Manager
@Her Underwear

Accélérez votre carrière maintenant

Une formation complète et certifiante pour apprendre les nouvelles pratiques du NoCode et de l'IA.

Téléchargez le programme
©2024 L'École Cube